Compte tenu des innombrables offres d’hébergement web disponibles sur le marché, le choix est souvent difficile.

De manière générale, plusieurs facteurs déterminent le choix d’un hébergeur. Les principaux critères de sélection dans la ligne de mire des webmasters et des développeurs web sont le prix, la fiabilité, la rapidité, la performance, la sécurité et la confidentialité des données ou encore le support technique c’est-à-dire le service après-vente.

Mais afin de mieux faciliter votre démarche de sélection, vous devez tout d’abord commencer par identifier les besoins réels de votre site internet.

Les différentes catégories d’hébergements

Le type d’hébergeur à choisir est différent selon qu’il s’agit d’un site de grande envergure de type e-commerce avec un fort trafic ou un site de type blog avec un faible taux de visite. A chaque site correspond donc un hébergeur adapté

  • L’hébergement partagé ou mutualisé

L’hébergement mutualisé comme OVH ou 1and1, convient parfaitement à des sites qui génèrent peu de trafic tels que les blogs personnels. Il implique un partage de serveur entre plusieurs sites internet présentant les mêmes configurations.

L’atout majeur d’un hébergeur mutualisé réside dans son prix. En effet, étant donné que les coûts sont partagés entre les administrateurs, cette formule propose un prix d’accès à un serveur défiant tous les tarifs présentés par ses autres concurrents. Son prix qui peut varier entre 2 et 5 € par mois est le moins cher du marché. En notant que le coût de la maintenance ou encore de la mise à jour sont compris dans ce même prix.

Sans grande surprise, son point faible est sa performance. La partage de ressources entre chaque utilisateur conduit inévitablement à une baisse de la performance du serveur. Une baisse qui se caractérise le plus souvent par un temps de chargement long de la page.

  • L’hébergement physique dédié

Comme son nom l’indique, l’hébergement dédié ou machine dédiée offre un serveur dont l’utilisation est réservée à un seul utilisateur.

Contrairement au serveur partagé, il est alors plus puissant dans la mesure où un seul site utilise les ressources générées par la machine. Par ailleurs, il peut parfaitement accueillir tous les profils de site, allant des sites à faible trafic jusqu’aux sites à fort trafic. Dès lors que vous disposez d’un site dont le trafic peut à tout moment augmenter, il suffit d’augmenter la capacité de la machine et d’opter ainsi pour une configuration plus élevée au niveau du RAM ou encore du processeur.

  • Les serveurs VPS, Virtual Private Server ou Serveur Virtuel Privé

En ce qui concerne l’hébergement VPS tel qu’Ex2hosting, inMotion Hosting et bien d’autres, plusieurs serveurs virtuels sont installés sur un serveur physique. Ces serveurs virtuels sont ensuite utilisés entre plusieurs administrateurs. Contrairement au serveur partagé, l’utilisation de données, forte ou faible, des autres sites n’influent en rien sur la qualité et la performance du serveur.

Il fonctionne sur le même principe que l’hébergement dédié et offre les mêmes avantages. Mais le principal avantage de l’hébergement en VPS est sa grande flexibilité. En effet, l’utilisateur sera libre de gérer par lui-même le bon fonctionnement du serveur en effectuant l’installation de logiciels par exemple.

 

A lire également  Google vous offre la possibilité de protéger votre contenu face aux intelligences artificielles comme Google Bard et Vertex AI avec Google-Extended