La sécurité des données est l’un des nombreux enjeux liés au monde numérique et à la croissance du Big Data. En particulier, la confidentialité des données est au cœur des préoccupations des particuliers et des entreprises. Le métier analyste cybersécurité est ainsi devenu l’une des pierres angulaires pour le développement des entreprises et l’intégrité des clients. D’ailleurs, le marché du travail présente actuellement une forte hausse de la demande en matière d’ingénieur et de spécialiste en cybersécurité. En effet, plus de 6000 postes de responsable cybersécurité restent à pourvoir en France, démontrant toute l’importance du sujet de la cybersécurité en entreprise

Si la haute technologie vous passionne, découvrez dans cette fiche métier tout ce qu’il y a à savoir que le métier d’analyste cybersécurité. Quels sont les objectifs de l’analyste SOC ? Quelles sont les missions de l’expert en cyberdéfense ? Quel est le salaire d’un spécialiste en menaces informatiques ? Quelles sont les formations à suivre pour exercer le métier d’analyste cybersécurité et quelles sont les perspectives d’évolution de carrière dans le domaine de la sécurité en ligne ?

Quels sont les objectifs d’un analyste cybersécurité ?

L’analyste en cybersécurité est un professionnel qui bénéficie d’une formation de haut niveau en ingénierie informatique. En effet, il exerce dans un domaine de haute technicité. D’ailleurs, ce type d’ingénieur est généralement un passionné de mathématiques. Les compétences d’un expert en cybersécurité sont actuellement très recherchées dans tous les secteurs d’activité. En effet, l’internet est devenu un axe de développement majeur pour les entreprises et les collectivités, tout en faisant partie du quotidien des internautes.

Les principales missions en analyse cybersécurité en entreprise

Dans ce cadre, l’analyste en cybersécurité a la charge d’identifier toutes les éventuelles failles de sécurité. Cela inclut notamment le recensement des attaques réalisées par les cyber pirates. De plus, le responsable cybersécurité est également chargé de détecter toutes les menaces cybernétiques que peuvent lancer les pirates informatiques.

L’analyste cyber-sécurité a ainsi un rôle primordial dans la protection du système d’exploitation, du réseau informatique et du site internet de l’entreprise. De plus, cet expert en sécurité internet a aussi un rôle de prévention, en identifiant et en corrigeant les failles de cybersécurité. Pour pouvoir renforcer la sécurité web de l’entreprise et contrer les cyberattaques, cet ingénieur en informatique réalise une analyse des systèmes de sécurité mis en place et de tous les éventuels incidents. Son objectif est en effet de déterminer la source de la défaillance du système et les failles dont ont profité les cybercriminels.

L’analyste en sécurité informatique : un expert en cybersécurité multifonctions

Par ailleurs, en exerçant le métier analyste cyber sécurité, vous aurez également à évaluer l’ampleur des dégâts causés par chaque incident. L’évaluation de la sécurité doit notamment prendre en compte les cyber infrastructures, les serveurs et les postes informatiques. De plus, la sécurité du compte utilisateur doit aussi être vérifiée, pour garantir la confidentialité des données personnelles des clients et l’intégrité des cyber données de l’entreprise. Poste clé pour la sécurité financière et garant de l’image de marque, l’analyste cyber sécurité effectue ainsi une veille technologique constante pour améliorer la cyber protection de l’entreprise et réalise une lutte continue contre le cybercriminel.

Le quotidien du responsable cyberdéfense

Pour les métiers de la cybersécurité, les principales tâches incluent :

  • La mise en place de cyber protection
  • Le contrôle du niveau de cybersécurité
  • Veille et mise à jour du système de sécurité et des bases de connaissances
  • La supervision des cyber-incidents
  • La sensibilisation des utilisateurs
  • La rédaction de rapports d’analyse et d’alertes pour faciliter la compréhension des menaces

Quelles sont les compétences d’un analyste cybersécurité ?

Pour pouvoir réaliser ses missions, l’analyste en sécurité virtuelle doit posséder des compétences de haut niveau dans de nombreux domaines high tech. En particulier, le professionnel en sécurité informatique doit avoir toutes les connaissances liées à la cybersécurité. De plus, il doit aussi être capable de tester les systèmes pour pouvoir y détecter les éventuelles failles. Pour cela, une excellente maîtrise des protocoles réseau est essentielle, tout autant qu’une connaissance approfondie du fonctionnement et de l’architecture des systèmes d’exploitation. Par ailleurs, pour pouvoir détecter les failles et les menaces qui pèsent sur un système de sécurité informatique, l’ingénieur cybersécurité doit aussi avoir une compréhension totale des procédures d’échange de données et une maîtrise étendue des langages informatiques.

Quelles sont les bases de la cybersécurité ?

Voici quelques compétences et outils informatiques à maîtriser pour pouvoir occuper le poste d’analyste cybersécurité :

  • Maîtrise de la Security Operation Center ou SOC, qui permettent de superviser les réseaux informatiques, grâce à un système multi-écrans.
  • Connaissances pointues de la Security Information and Event Management ou SIEM, qui est un système dédié à la supervision globale de la cyber-sécurité de l’entreprise
  • Capacité à exploiter la science forensique pour pouvoir prouver l’existence d’un acte de piratage
  • Mise en place de serveurs qui ont été spécialement paramétrés pour être vulnérables aux attaques des cyberpirates, afin de pouvoir réaliser le bon fonctionnement des systèmes de détection d’incidents informatiques
  • Capacité à identifier rapidement les systèmes informatiques et les données informatiques compromis ou piratés par des virus ou des malwares, afin de pouvoir déterminer ceux dont l’intégrité et la sécurité sont encore garanties
  • Habilité à mettre en place des indicateurs et des cyber-alarmes qui s’activent en présence de preuves de piratage

Quelle formation pour devenir analyste cybersécurité ?

Le métier analyste cybersécurité est accessible aux détenteurs d’un diplôme Bac +5 dans les spécialités informatiques : intelligence veille / économique et cybersécurité. Pour devenir analyste SOC, vous pouvez notamment préparer un Master 2 of Science, centré autour de la protection de l’information, du système d’exploitation et du réseau informatique. Le Master 2 Organisation et Protection des Systèmes d’Information en Entreprise ou OPSIE est également accessible à partir de nombreuses Licences non techniques, comme la Licence en Administration Economique et Sociale.

Vous pouvez ensuite suivre des formations en cybersécurité accélérées, qui permettent d’appréhender rapidement le domaine de la sécurité informatique. En particulier, un technicien en systèmes et réseaux peut poursuivre avec une formation cybersécurité en alternance, pour devenir administrateur cybersécurité.

Quelles sont les perspectives de carrière ?

En accumulant quelques années d’expérience, l’analyste cybersécurité peut facilement se voir confier des postes à responsabilité, comme un responsable SOC. De plus, à cause des attaques de plus en plus pointues des hackers, de nombreux postes déclinés du métier analyste cybersécurité se proposent : cryptologue, administrateur sécurité et réseaux, architecte en cybersécurité, responsable sécurité Cloud, expert en sécurité des systèmes d’information, auditeur cybersécurité, consultant en protection des données, expert en sécurité informatique …

Quelle rémunération pour un analyste cybersécurité ?

La sécurité informatique est un secteur qui recrute et les offres d’emploi pour le métier analyste cybersécurité sont en croissance continue. Actuellement, l’analyste en incident informatique et en menaces cybersécurité débute sa carrière avec un salaire compris entre 3 000 € et 3 500 € brut par mois, soit une moyenne de 45 000 € brut par an. À partir de 5 années d’expérience, le salaire de l’expert en cyberdéfense et en détection d’incidents informatiques atteint entre 4 000 € et 6 000 € brut.

A lire également  L'analyse SWOT