Les 10 femmes à suivre en 2017

Et oui, nous sommes maintenant en 2017 et vous proposons donc 10 nouvelles femmes à suivre pour cette année ! Pour les lecteurs et lectrices qui ne le savent pas, nous faisons cette liste chaque année depuis 2014 pour donner de la visibilité à 10 femmes qui, à notre avis, vont faire bouger les choses pour l’année à venir. Afin de vous faire découvrir de nouveaux profils, nous ne mettons jamais une femme sur la liste si elle a déjà été choisie pour une année précédente. N’hésitez donc pas à jeter un coup d’oeil sur les listes de 2014, 2015 et 2016 si vous voyez des noms qui manquent !

Julia Bijaoui, cofondatrice de Frichti

Si vous n’avez pas encore entendu parler de Julia Bijaoui…c’est le moment de se réveiller !  La jeune cofondatrice de 28 ans a créé Frichti, une des boites les plus connues en France dans le domaine de la restauration-livraison. Avec plus de 200 salariés, Frichti a levé plus de 12 millions d’euros auprès d’investisseurs comme Alven Capital, IDInvest mais aussi des business angels comme Céline Lazorthes (Leetchi), Pierre Valade (Sunrise) ou Céline Orjubin (MyLittleParis). Un (très) beau début pour la startup fondée en juin 2015.

Delphine Rémy-Boutang, fondatrice de la Journée de la Femme Digitale

En 2013, Délphine Rémy-Boutang a fondé, avec Catherine Barba (qui a été une des femmes à suivre en 2014), la Journée de la Femme Digitale. Cet évènement est devenu une des plus grandes conférences dédiée au sujet de l’entrepreneuriat et de l’innovation au féminin en France. Avec plusieurs milliers de personnes qui participent chaque année, nous avons hâte de voir ce que Delphine nous prépare pour l’édition 2017 !

Philippine Dolbeau, fondatrice de New School

Une des perles rares qui innove avant même de terminer lycée ! La jeune Philippine Dolbeau n’a que 17 ans, mais elle a déjà fait beaucoup parler d’elle avec son application New School. Aujourd’hui sa startup, qui développe un cahier d’appel innovant, est suivie par Apple. On pense qu’elle ira très très loin, donc à suivre de très près.

Kat Borlongan & Chloé Bonnet, cofondatrices de Five by Five

Photo : Anthony Micallef

Cherchez “innovation” dans le dictionnaire, et vous trouverez Five by Five, l’agence fondée par Kat Borlongan et Chloé Bonnet. Des entreprises et acteurs comme Google, la Banque mondiale et même le gouvernement du Burkina Faso ont fait appel à leur expertise pour mener des projets innovants et Open Data. Elles continuent à donner de la fraîcheur à notre écosystème avec des nouvelles idées et nouveaux projets qu’elles lancent chaque année. L’année dernière, elles ont aidé une fille de 10 ans à réaliser un robot pour “rendre Paris heureux” après les attentats du 13 novembre. Que feront-elles cette année ?

Fleur Pellerin, fondatrice de Korelya

Ce n’est pas tous les jours qu’on voit quelqu’un quitter un poste de Ministre pour devenir investisseur – mais Fleur Pellerin n’a pas peur de casser les codes. Ayant lancé la French Tech à Bercy en 2014 avant de devenir Ministre de la Culture, elle revient à la tech avec son nouveau fonds Korelya. Financé en grand partie par différents acteurs coréens, Korelya vise à augmenter les investissements internationaux dans l’écosystème français. Son premier investissement ? Devialet. Nous sommes impatients de voir où elle investira par la suite !

Charlotte Cadé, cofondatrice de Selency by Brocante Lab

Une jeune startup dont vous allez entendre parler cette année ? Selency, by Brocante Lab. Et à 28 ans, Charlotte Cadé en est la cofondatrice. Cette place de marché dédiée à la décoration a bouclé une levée de fonds de 3 millions d’euros auprès de Kima Ventures et Accel Partners l’année dernière.

Rachel Delacour, fondatrice de BIME

Fondé en 2009 et racheté l’année dernière pour 45 millions de dollars, BIME Analytics est une belle success story qui mérite d’être connue. Rachel Delacour, la fondatrice, a créé sa startup à Montpellier et a réussi à la revendre à l’américain Zendesk, rien que ça ! Maintenant chez Zendesk, nous avons hâte de voir ce qu’elle fera par la suite.

Caroline Ramade, directrice de Paris Pionnières

Le réseau Paris Pionnières est un acteur bien installé. L’incubateur au féminin date de 2005 et a déjà accompagné plus de 200 startups comme Kokoroe, Magic Makers (une de nos femmes à suivre en 2015),  Scientibox et plein d’autres encore. Mais avec Caroline Ramade à la direction, Paris Pionnières commence à décoller. Les nouveaux locaux de Paris Pionnières à Paris, inaugurés l’année dernière par Anne Hidalgo, deviennent un vrai centre pour les startups fondées par des femmes. De plus, elle n’arrête pas de nous inspirer quand elle dit que “Paris peut devenir la capitale mondiale des femmes entrepreneurs.”

Christelle Plissonneau, cofondatrice d’Early Bird Studio

Le code. Les enfants. L’éducation. C’est dur de ne pas aimer le projet de Christelle Plissonneau ! La cofondatrice d’Early Bird Studio édite Play’N’Code, un jeu qui souhaite apprendre aux enfants de 8 à 12 ans à coder de manière ludique. Elle souhaite vraiment avoir un impact sur l’éducation tech en France, et elle n’hésite pas à rappeler que “80% des métiers nécessiteront des compétences informatiques d’ici 2020.” En version demo aujourd’hui, le jeu officiel sortira cette année.

Written By
More from StartHer

Développement de votre startup: l’importance du coaching juridique [rendez-vous]

En partenariat avec Maître Éléonore Varet, avocate au barreau de Paris, Girls...
Read More

1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *