Google vous offre la possibilité de protéger votre contenu face aux intelligences artificielles comme Google Bard et Vertex AI avec Google-Extended

Thibaud Lapacherie - Expert Marketing Digital

Rédigé par Thibaud
Expert Marketing Digital

Publié le 2 Oct, 2023
Meilleures agences web à Niort
 

Google a récemment annoncé le lancement d’un nouvel outil, Google-Extended, permettant aux administrateurs de sites de contrôler la manière dont leur contenu est utilisé par les IA génératives telles que Google Bard et Vertex AI.

Google offre davantage de contrôle sur l’utilisation du contenu

Google a introduit Google-Extended, une option à intégrer au fichier robots.txt permettant de limiter l’accès des IA génératives à certaines ou toutes parties du site. Concrètement, cette solution offrira aux éditeurs la possibilité de décider si leur site participe ou non à l’amélioration de ces modèles d’IA. Cette initiative fait suite à celle prise par OpenAI en septembre, qui proposait également de bloquer son robot d’indexation pour protéger les données protégées par le droit d’auteur.

Les avantages de Google-Extended : transparence et contrôle

  • Transparence : Google souhaite donner aux éditeurs de sites Web une vision claire de la manière dont leur contenu alimente les AIs et comment elles les utilisent.
  • Contrôle : Les éditeurs peuvent désormais choisir s’ils souhaitent contribuer à l’amélioration de Google Bard et Vertex AI, en prenant une décision informée basée sur leurs intérêts.

Bloquer Google Bard et Vertex AI : mode d’emploi

Si vous ne souhaitez pas que votre contenu apparaisse dans Google Bard ou Vertex AI, voici les étapes à suivre pour mettre en place le blocage via le fichier robots.txt :

  1. Ajoutez la ligne « User-agent : Google-Extended » dans votre fichier robots.txt.
  2. Pour chaque partie du site que vous souhaitez bloquer, ajoutez une règle « Disallow » correspondante. Par exemple :
User-agent : Google-Extended
Disallow : /dossier-prive/
Disallow : /fichier-sensible.html

Notez que cette option n’offre pas de rétroactivité : tout contenu déjà récupéré par Google demeure en sa possession et donc dans leurs modèles d’IA tels que Bard et Vertex AI.

L’accès aux IA pour améliorer leur efficacité

Cependant, il est important de souligner que permettre l’accès à votre contenu peut aussi aider ces IA à devenir plus performantes. En autorisant la collecte de données, les éditeurs contribuent à rendre ces modèles d’intelligence artificielle plus précis et efficaces dans leurs résultats.

Les limites des solutions actuelles

Toutefois, si Google et OpenAI ont fait un pas important en termes de transparence et de contrôle pour les éditeurs de sites Web, des limites subsistent. Par exemple,

  • Les entreprises doivent mettre à jour leurs robots.txt pour bloquer l’accès aux IA, alors qu’elles auraient peut-être préféré avoir un choix en amont.
  • La rétroactivité n’est pas garantie : tout contenu déjà collecté reste utilisable par les modèles d’IA.

Conclusion : mieux vaut agir rapidement

Les éditeurs de sites Web ont désormais la possibilité de mieux contrôler l’utilisation de leur contenu par les intelligences artificielles grâce à Google-Extended et aux options similaires proposées par d’autres acteurs tels qu’OpenAI. Néanmoins, il est important pour ces éditeurs de s’informer sur les implications de ce choix et de prendre une décision en fonction de leurs priorités, sachant que l’accès à leur contenu peut contribuer à améliorer l’efficacité des modèles d’IA tout en préservant la propriété intellectuelle.

Outils et ressources pour le Mind Mapping

Le matériel traditionnel : papier, stylos et crayons

Pour débuter avec le mind mapping, un simple support papier (feuille A4 ou plus grande) et quelques stylos ou crayons peuvent suffire. Vous pouvez utiliser des feutres de différentes couleurs et des marqueurs pour les titres et les mots-clés importantes, ainsi que des symboles ou dessins pour ajouter de la créativité et faciliter la mémorisation.

Les logiciels et applications de Mind Mapping

Avec l’évolution technologique, de nombreux logiciels et applications de mind mapping ont vu le jour. Ceux-ci offrent une panoplie d’options visuelles, des fonctionnalités de partage et de collaboration, ainsi que la possibilité d’exporter les cartes dans différents formats.

Il existe des logiciels gratuits et payants pour tous les types d’appareils (ordinateurs, tablettes, smartphones) et systèmes d’exploitation (Windows, MacOS, iOS, Android). Les débutants peuvent commencer par explorer les solutions gratuites avant de passer à un outil plus avancé si nécessaire.

En résumé : le Mind Mapping, une méthode globale pour développer ses compétences

Le mind mapping est une méthode originale et puissante pour organiser ses idées, résoudre des problèmes, gérer des projets ou simplement prendre des notes et apprendre efficacement. Aujourd’hui, le mind mapping s’impose comme une compétence essentielle pour optimiser sa productivité et s’adapter aux défis du monde contemporain.

N’hésitez pas à vous lancer dans cette pratique passionnante et enrichissante aussi bien sur le plan personnel que professionnel. Laissez libre cours à votre imagination et explorez vos capacités insoupçonnées à structurer votre esprit !

A lire également  Qu'est-ce que l'UGC (User Generated Content) ?
Thibaud Lapacherie - Expert Marketing Digital

Thibaud Lapacherie Expert Marketing Digital

Fondateur du blog Start’Her

Passionné par le marketing digital et le monde de l’entrepreneuriat, mon objectif au sein de Start’Her est d’accompagner les entreprises dans leur stratégie Marketing à travers la création de contenus pertinents et d’actions d’optimisation web. Avec plus de 10 ans d’expérience dans le domaine du référencement naturel, vous retrouverez de nombreux articles autour du SEO.