Potrait d’intrapreneures : Ioana Morogan, Coca-Cola

Ceci est un billet invité rédigé par Paris Pionnières. 

66 Miles est un programme d’intrapreneuriat féminin pour les entreprises, porté par l’incubateur mixte Paris Pionnières et l’agence d’innovation Five by Five. Mené sur une période de 5 mois à raison de 15% de leur temps de travail par semaine, 66 Miles a vocation à remettre les femmes au cœur des processus d’innovation en leur donnant les moyens d’entreprendre dans leur boîte.

Ioana Morogan, ​Senior Manager à Coca-Cola EP.

Son projet intrapreneurial 66 Miles : Plateforme de mise en relation de startups foodtech avec les clients de Coca-Cola.

AVANT 66 Miles : Très enthousiaste à l’idée de découvrir et de comprendre l’écosystème foodtech. / APRÈS 66 Miles : Toujours aussi enthousiaste, avec de la légitimité en sus.

Next step après 66 Miles ? Accélérer le développement de son projet, notamment avec les Pitch&Lunch.

“Un bébé Coca-Cola”. Voilà comment Ioana décrit son parcours dans l’entreprise qui lui a permis de postuler au programme 66 Miles pour intrapreneures. Après une école de commerce, Ioana a intégré Coca-Cola EP via un graduate programme qui lui permet d’avoir une succession d’expériences. Aujourd’hui, elle est responsable de 5 comptes clefs en charge des chaînes de restauration émergentes (qu’elle adore !), dont les fast casual qui bouleversent le segment de la restauration rapide. Victime de son talent et de son expertise, Ioana enseigne depuis trois ans la communication hors-média en mastère spécialisé à l’ESSEC et mentore à ses heures perdues des startsups, quand elle ne danse pas (sa passion !).

Vous l’aurez compris, Ioana est multifaces et pour son projet 66 miles, elle a voulu accélérer l’apport de l’externe vers l’interne pour en faire bénéficier ses clients et les collaborateurs de chez CCEP. L’idée est plutôt originale : Ioana crée une plateforme de mise en relation entre ses clients (les restaurateurs) et les startups de la foodtech sélectionnées via un scoring (presque déposé !) par CCEP. La concrétisation se passe lors d’un moment intimiste, des « Pitch & Lunch ». Le résultat ? Une approche commerciale à 360° qui réinvente la relation client en permettant à CCEP d’être tout autant entrepreneur que ses clients.

Ioana souhaite dorénavant accélérer le développement du modèle en intégrant plus de collaborateurs dans l’organisation. Quand à son rôle chez CCEP, il répond 23 UN PROGRAMME PORTÉ PAR totalement à ses attentes : Ioana y apprend, y trouve du sens et jouit d’une certaine liberté pour sortir du Cadre. Pour ce dernier point au moins, merci Paris Pionnières ! Après la pause Coca-Cola, la pause 66 Miles.

Written By
More from arey

Starther Awards: interview with Clustree’s founder Bénédicte de Raphélis Soissan

We recently caught up with Bénédicte de Raphélis Soissan, founder of French startup...
Read More

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *