Tout d’abord, bonne année à tous nos lecteurs et lectrices ! Nous avons compilé une nouvelle liste de 10 femmes à suivre pour cette année 2016. Depuis 2014, on publie cette liste afin de donner de la visibilité aux femmes dans l’écosystème tech qui, à notre avis, vont marquer l’année à venir. Vous voyez des noms qui manquent (Alice Zagury, Marie Ekeland, Céline Lazorthes, Axelle Lemaire…)? Vous allez peut-être les retrouver sur les listes de 2014 ou 2015! Bonne lecture…

Bénédicte de Raphélis Soissan, fondatrice et CEO de Clustree

Bene

Arrivée en 2ème position de plus de 300 candidates pour la Lady Pitch Night en 2015, la startup fondée par Bénédicte de Raphélis Soissan commence à faire beaucoup parler d’elle. La première solution à utiliser la big data pour la prise des décisions RH a bouclé une levée de fonds de 2,5 millions d’euros en octobre 2015.

Clara Delétraz & Béatrice Moulin, cofondatrices de Switch Collective

Clara Beat

On a hâte de voir quel sera l’impact de Switch Collective, une nouvelle initiative lancée par Clara Delétraz et Béatrice Moulin. Cette organisation vise a aider les gens à se réorienter professionnellement ou a donner un souffle d’entrepreneur à leur vie pro.

Marjolaine Grondin, cofondatrice & CEO de Jam

Marjo

Avec une première levée de fonds bouclée en 2015 et plus de 25.000 utilisateurs, Jam vise a simplifier la vie étudiant avec de l’intelligence artificielle et des SMS. La startup de 9 personnes cofondée par la jeune Marjolaine Grondin (26 ans) est une véritable pépite tech à suivre !

 

Meryl Job, cofondatrice de VideDressing

Meryl.jpeg

Ce site communautaire dédié à la mode, qui permet de vendre et acheter des vêtements, continue sa croissance. Avec plus de 4,6 millions d’euros levées auprès de plusieurs fonds renommés en Europe, la startup cofondée par l’Américaine Meryl Job est déjà présente dans 6 pays : la France, la Belgique, la Suisse, le Royaume-Uni, les US et l’Italie.

Elisabeth Bargès, Directrice des politiques publiques chez Google

Elisabeth

Si vous êtes startup française et vous voulez travailler avec Google, vous connaissez probablement déjà Elisabeth Bargès. Très impliquée dans la communauté startup en France, Elisabeth mène la collaboration de Google avec les différents acteurs de l’écosystème – comme Numa – et s’engage aussi pour promouvoir les femmes dans le numérique.

Emmanuelle Duez, cofondatrice de The Boson Project et Women’up

Emmanuelle.jpg

Elle n’est rien que la cofondatrice de deux projets qu’on ne peut pas ignorer ; The Boson Project, qui se présente comme un laboratoire de développement du capital humain, et Women’up, une association qui favorise la mixité à sa façon. Emmanuelle Duez continue à nous inspirer et à faire bouger les lignes.

Marie Vorgan le Barzic, cofondatrice et Présidente du NUMA

Marie

NUMA se développe sans arrêt. L’année 2015 a marqué beaucoup de changements pour l’organisation anciennement connue sous le nom Silicon Sentier. Avec de nouveaux projets à l’international, l’organisation pilotée par Marie-Vorgan Le Barzic va continuer de faire parler d’elle en 2016.

Sandra Rey, cofondatrice de Glowee

sandra_rey

« Et si nous n’avions plus besoin d’électricité pour produire de la lumière ? » La tagline de la startup Glowee, fondée par Sandra Rey, développe une source de lumière basée sur la bioluminescence. C’est une technologie impressionnante et innovante qu’on va surement voir se développer en 2016.

 

Alix de Sagazan, cofondatrice de ABTasty

Alix

Ils travaillent avec toutes les marques connues : France Télévisions, Bouygues Télécom, Cartier, Etam…comme son nom l’indique, ABTasty développe une solution de A/B testing pour optimiser son site web et les taux de conversion. Avec plus de 1,2 millions d’euros levés et des bureaux à Londres, Paris, Madrid, Cologne et Sydney, on a hâte de poursuivre le développement de la startup cofondée par Alix de Sagazan.