10 femmes à suivre en 2015

L’année dernière nous avons publié une liste des 10 femmes à suivre dans l’entrepreneuriat tech en France. Nous vous annonçons aujourd’hui la liste de 10 nouvelles femmes à suivre en 2015.

Sam Jerusalmy, partenaire chez Elaia Partners

Samantha Jerusalmy

À tout juste 30 ans, Samantha est devenue la plus jeune partenaire d’un fond VC en France en 2014. Elle a commencé sa carrière chez Elaia Partners en 2008. Depuis, elle travaille avec des startups comme Carnet de Mode, Vodkaster, CookAngels, Seven Academy et d’autres encore.

D’ailleurs, nous sommes assez fiers ici à Girls in Tech Paris car Sam est co-directrice de l’équipe depuis 2011 !

 

Mathilde Colin, CEO de Front

Mathilde

Mathilde est aujourd’hui CEO d’une des rares boites françaises à avoir fait Y Combinator dans la Silicon Valley (et qui partage aussi ses expériences). Mais son succès ne s’arrête pas là. Issue d’Efounders à Paris, Front a également bouclé une levée de fonds de 3,1 millions de dollars auprès de certains investisseurs les plus connus de la Silicon Valley, y compris Jeff Clavier, Dave Morin, Point Nine Capital, Jeff Bonforte et plein d’autres.

Mathilde a été une des invitées d’honneur d’un dîner privé organisé par Girls in Tech Paris en octobre 2014, et on va continuer à suivre la jeune CEO de 25 ans et sa startup de très près.

 

Marie Ekeland, investisseur & cofondatrice de France Digitale

Marie

Impossible de ne pas mettre Marie sur cette liste. Connue pour sa carrière chez Elaia Partners et pour son investissement dans Criteo, Marie a annoncé son départ du fonds Elaia Partner l’année dernière. Son nouveau projet ? Elle monte son propre fond d’investissement inspiré par rien d’autre que le fameux Andreessen Horowitz.

Marie est également cofondatrice de l’association France Digitale, qui a organisé la visite de 150 investisseurs étrangers en France l’année dernière.

 

Rania Belkahia, CEO & cofondatrice d’Afrimarket

Rania

On commence à beaucoup entendre parler de la jeune cofondatrice d’Afrimarket. À juste 25 ans, elle gère une startup de 35 personnes qui permet des transferts d’argent vers des pays africains via son téléphone portable. Xavier Niel et Jacques-Antoine Granjon ont participé à sa première levée de fonds en 2013. Orange prévoit de proposer l’offre Afrimarket à ses abonnés cette année. Une histoire assez prometteuse est en train de se dessiner…

 

Claude Térosier, fondatrice de Magic Makers

Claude

À l’heure où l’apprentissage de code commence à devenir à la mode, Claude pousse le modèle encore plus loin. Lancé en 2014, Magic Makers propose des ateliers de code pour les enfants qui leur permettent d’inventer leurs propres jeux. Les plus jeunes peuvent même commencer à partir de l’age de 8 ans ! Verra-t-on bientôt ce genre de contenu apparaitre dans nos établissements scolaires ?

 

Coline Debayle, cofondatrice d’Artips

Coline Debayle

La jeune cofondatrice d’Artips sait bien partager sa passion avec les autres. L’idée de créer une communauté autour d’anecdotes sur l’art, est née lors d’un Startup Weekend. Depuis, la startup qui peut faire penser à My Little Paris commence à bien faire parler d’elle. Elle commence notamment à travailler avec des grandes entreprises comme la SCNF ou BNP Paribas. Artips a même attiré l’attention du fondateur de Vente-Privée, Jacques-Antoine Granjon, qui est également un passioné. À suivre !

 

Cécile Brosset, directrice du développement à Bpifrance Innovation

Cécile

Arrivée chez Bpifrance en 2013, Cécile s’est vite faite remarquer dans l’écosystème. À l’heure où le financement public pour les startups peut paraître compliqué et en pleine évolution, elle a réussi à innover et rendre les choses bien plus startup-friendly.

La preuve ? On peut certainement trouver plein d’exemples, mais plus récemment elle a mené la mise en œuvre et le lancement du Hub, le nouvel espace de travail proposé par Bpifrance.

 

Axelle Lemaire, Sécretaire d’État chargée du numérique

Axelle L

Pas besoin de vous présenter Axelle Lemaire, vous savez tous que cette femme est responsable de la politique numérique de la France. À la tête de la FrenchTech, la Franco-Canadienne n’a pas perdu de temps pour défendre les intérêts de notre écosystème sans nous forcer à imiter la Silicon Valley. De plus, elle n’a pas hésité à nous soutenir lors de la Lady Pitch Night !

 

Severine Grégoire & Chloé Ramade, entrepreneuses

Sev Chlo

Si vous ne connaissez pas Séverine et Chloé, le moment est arrivé de les découvrir. Les deux fondatrices de la startup marseillaise, monshowroom –  vendue à Casino, travaillent sur une nouvelle startup, toujours dans le numérique. Cette équipe de choc, nous réserve une nouvelle surprise qui nous sera dévoilée très prochainement. Stay tuned !

Written By
More from rvarza

Venez fêter les 3 ans de Girls in Tech Paris le 12 juin !

Depuis 2010, Girls in Tech Paris vise à donner plus de visibilité...
Read More

6 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *